Toscane – Ombrie /septembre 2009

Après avoir emprunté les nationales 113 puis 7, c’est par l’autoroute la Provençale que nous entrons en Italie. Nous poursuivons par l’autoroute de la Riviera longeant le littoral, célèbre pour son alternance de viaducs et de tunnels.

Nous passons notre première nuit à la Spezia sur l’aire gérée par la Croix Rouge près du port. Sur la route de Pise nous effectuons notre première visite dans les gigantesques carrières de marbre de Carrare.

 

 

 

La montagne éventrée se voit de loin, le travail de l’homme est à la fois redoutable et impressionnant .
Nous avons sur place admiré des oeuvres réalisées par des artistes dans le célèbre marbre blanc.

Pise

La célèbre Piazza del Duomo compte des édifices remarquables: Duomo, Torre Pendente, Battistero célèbres dans le monde entier.
Une aire en centre ville propre et calme nous accueille pour la nuit, elle est situé à un kilomètre du centre historique.

 

 

Lucca


La ville natale de Giacomo Puccini est entièrement ceinte de remparts réalisés pour la plupart au XVI e siècle, elle se visite à pied malgré le temps pluvieux aujourd’hui
.L’ église San Michele in Foro est édifiée sur l’une des plus belles places de la ville. Elle est représentative de l’art roman pisan,
sa façade à cinq étages découpée dans le marbre est ornée de colonnettes et arcatures toutes différentes.

 
 

Une statue de San Michele terrassant le dragon entouré par deux anges musiciens est à son sommet.

Firenze

Dans la brume matinale, après une soirée orageuse, Firenze nous révèle des hauteurs de la piazzale Michelangelo un panorama superbe . La vue sur le centre historique et les ponts sur l’Arno avec le Ponte Vecchio au premier plan est superbe.

 

 

 

L’église Santa Maria Novella et le couvent attenant ferment une belle place de forme allongée, sa façade harmonieuse
est caractérisée par des motifs géométriques de marbres blanc et vert.

Duomo de Santa Maria del Fiore est l’un des plus vastes édifices du monde chrétien, sa coupole a demandé 14 ans de travail, son campanile a une hauteur de 82 mètres.
Cet ensemble gothique est caractérisé par des lignes horizontales, une décoration polychrome d’une grande beauté. Par contre, le manque de recul et la foule rendent la photo amateur très difficile…

 

 

 

 

Face au Duomo, se trouve le célèbre Battistero dont les portes de bronze des XIV et XVe siècles sont remarquables, tout particulièrement la porte principale due à Ghiberti qui y consacra 27 ans de sa vie. Chaque scène de la bible représentée est un véritable joyau, Michelange la nommait  » Porte du Paradis « .

Sur la Piazza della Signoria, centre politique de Florence, se trouvent le Palazzo Vecchio, son élégant beffroi de 94 mètres et la Galleria degli Uffizi.

Cette place, ornée de belles statues (originales ou copies) offrant des perspectives intéressantes, a des airs de musée en plein air.

La fontaine de Neptune voisine avec la statue équestre de Côme 1er de Médicis.

 

 

Dans la Loggia della Signoria, la statue de Persée montrant la tête de Méduse, oeuvre
de Benvenuto Cellini est remarquable.

La Galerie des Offices est l’un des plus beaux musées du monde, la campagne de travaux d’agrandissement dans le but de présenter encore plus d’oeuvres n’est pas terminée, les palissades donnent un avant-goût des richesses qui seront présentées.

Autre incontournable de Florence, le Ponte Vecchio sur l’Arno, c’est le plus ancien de la ville , il existait déjà au Xe siècle. Les commerces de bouche ont été supplantés par les bijouteries encore présentes.

La colline de Fiesole et ses célèbres villas entourées de somptueux jardins forment un décor qui a inspiré de nombreux peintres de la Renaissance Italienne.

 

 

 

 

 

Au sommet, le coeur du village toscan

Nous voici dans la région du Chianti en passant par Greve et Castellina, cette dernière commune au coeur de la région viticole, dispose d’une agréable aire de services à son entrée (à 800 mètres d’altitude).
Le proche centre ville situé au sommet de la colline permet d’admirer la campagne toscane environnante.
Sur cette commune se trouve l’azienda agricola San Donatino où il est possible d’acheter un excellent Chianti Classico « poggio ai mori » ainsi qu’une huile d’olive D.O.P. très parfumée. http://www.sandonatino.com
Maria Christina Diaz continue d’exploiter ce domaine où elle vécut plus de 20ans avec son mari Léo Ferré et leurs trois enfants. Elle réserve un excellent accueil aux visiteurs.
Chaque étiquette des différentes bouteilles de la propriété est décorée d’une chouette, oeuvre que Pablo Picasso a offert à son ami.

Siena
C’ est une citadelle médiévale construite sur trois collines et une ville d’art où il fait bon se promener.

 

 

Dans la ville basse, le grand parking des bus Santa Caterina accepte
les camping-cars. Les services y sont également possibles mais
il est bruyant, nous y avons cependant bien dormi, la fatigue
des visites y aidant.

De là, Il est facile de rejoindre la ville haute par une série d’escalators.

 

 

 

Le Duomo est célèbre pour les richesses de sa façade et ses pavements de marbre expressifs, son campanile roman date du XIVe siècle.

 
       

Après un léger repos pour les deux compères, nous nous dirigeons vers la célèbre Piazza del Campo, cœur de la ville historique. Cette place unique au monde en forme de coquille Saint Jacques est entourée de beaux immeubles et par l’élégant Palazzo Pubblico. Les eaux pluviales sont collectées par un déversoir de forme identique. C’est là, égalemnt, que se court le fameux Palio deux fois par an.

 

La partie haute de la place est ornée par la Fonte Gaia, fortement apprécié par les touristes… et les pigeons.

 

Pienza
Cette petite ville, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco représente « la cité idéale » selon le pape Pie II qui en était originaire et a beaucoup œuvré à son embellissement. C’est également la patrie du Pecorino, excellent fromage de brebis, dont les effluves embaument les magasins.
Nous y avons fait une très agréable promenade tant sur la place Pie II que dans ses petites rues chargées d’histoire.

 

 

En quittant Pienza, nous faisons une halte pour le déjeuner sur une charmante aire de pique-nique proche de la route.

Lac Trasimeno
La promenade de l’après- midi a consisté à longer les bords de ce lac, quatrième d’ Italie par la taille. Il est célèbre par la bataille au cours de laquelle Hannibal et ses éléphants infligèrent une sévère « raclée » aux légions romaines qui comptèrent près de 16 000 morts.

Nous avons passé la soirée sur un parking aménagé en bordure du lac près du bourg médiéval de Castiglione del Lago.

 

Assise

Cette ville intemporelle entourée de remparts semble inchangée depuis le Moyen-Age, elle reste fortement imprégnée par le souvenir de Saint François. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et est parcourue chaque année par 6 millions de personnes dont la grande majorité viennent en pèlerinage.

Après avoir essayé en vain de trouver une place sur le flanc de la colline nous allons au parking près de la gare ( stazione) où un service de bus urbains mène au centre.
Un court trajet de quelques minutes et nous voici près de la basilique et du site historique. Après le terrible tremblement de terre de 1997, l’ensemble des monuments a été fidèlement restauré.

 

La basilique Saint François est composée de deux églises superposées construites en pierre blanche du pays.

Au centre de l’église inférieure, un petit escalier mène à la crypte où repose Saint François, c’est un lieu où le recueillement s’impose, la dévotion et la ferveur des fidèles y sont particulièrement perceptibles.

 

 

 

 De très belles fresques des XIIIe et XIVe siècles ornent les travées et la voûte du chœur.

     

La nef gothique de l’église supérieure est enrichie de 28 fresques évoquant la vie de Saint François.
Elles sont toutes dûes à Giotto qui y consacra 8 ans de sa vie et sont reconnues pour être des chefs d’oeuvre de l’art figuratif italien (par contre les photos y sont interdites).
Les artistes de la Renaissance se sont souvent inspirés de son style.

La sortie de l’église supérieure s’ouvre sur une belle esplanade dédiée à Saint François et à l’ordre des Franciscains.

 

La partie haute de la cité est dotée de rues étroites particulièrement pittoresques.

 

Près de Pesaro, une halte reposante au camping Marinella sur une plage de l’Adriatique est la bienvenue, Tedzo y a sympathisé avec une « chienne beagle » allemande appelée Bonnie qui lui ressemble beaucoup !!!

Sur la route du retour, nous visitons la République de San Marino située sur les pentes du mont Titano. C’est l’un des plus petits états du monde ( 61 km²).
Le parking numéro 13, proche du départ du funiculaire, permet un accès rapide à la vielle ville que nous visitons et où nous effectuons quelques achats détaxés.

L’Italie est un pays particulièrement riche tant au niveau du patrimoine architectural que de la variété des paysages, elle ne peut se visiter en un seule fois .
Ce voyage en Toscane et Ombrie fait suite à plusieurs séjours dans le nord du pays où les lacs Italiens, les Dolomites et Venise étaient au programme .
Nous projetons déjà de revenir avec comme objectif la découverte du sud de la péninsule et de la Sicile.

 

Fin