Venise 2004

La route du retour, pour nous, passe près de Venise que nous avions visité en juillet 1989 avec notre fils. Nous profiterons de l’occasion pour y refaire un court séjour.
Connaissant le camping Fusina, situé en bordure de la lagune où nous avions de bons souvenirs,.c’est vers lui que nous nous dirigeons. De plus, il accepte les chiens ce qui pour nous est primordial. http://www.camping-fusina.com/

De l’ embarcadère situé à environ 200 mètres du camping, une ligne de vaporetti rejoint Venise toute les heures. Pour ceux qui se poserait la question, il est possible de prendre ces navettes avec un chien, une muselière est exigée par le règlement mais il ne nous à jamais été demandé de la mettre, nous l’avions néanmoins dans la poche.

 

 

L’arrivée à Venise par la lagune est selon nous la porte d’entrée la plus intéressante.

 

 Arrivée du vaporetto à Zattere

 

Vue sur un jardin depuis ponte Accadémia

 

 L’entrée du grand canal et l’église santa Maria Della Salute

 

 

Place Saint Marc et ses galeries

 
   

 

 La place saint Marc et les célèbres pigeons.

 

Trois des cinq portails décorés de marbre et de sculptures
de la façade de la basilique Saint Marc.

 

 

 

 Richesse exceptionnelle de la décoration de la porte de la façade latérale sud de la basilique Saint-Marc.

 

 

La façade occidentale du palais des Doges est ornée d’un
beau décor géométrique fait de marbres blanc et rose.

 

 

 

 Le Campanile est un clocher-beffroi de 99 mètres de hauteur.

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous y sommes pris un peu tardivement pour réserver une suite avec vue sur la lagune, en conséquence, nous avons dû avec regrets rentrer au camping Fusina …

 

 

 

 

 

Au fond, Isola di San Giorgio Maggiore.

 

 

 

 Les gondoliers.

 

 

Pont des soupirs de style baroque (XVIIième siècle).

 

 

 

Venise est un vrai labyrinthe, l’ayant déjà visité nous avons apprécié de nous promener sans but dans les petites rues. Les ponts qui  enjambent les canaux permettent facilement d’aller d’un lieu à un autre.

 

 Le Pont du Rialto et la galerie de boutiques qui le surplombe enjambent le grand canal depuis quatre siècles, l’arche unique de marbre
blanc est l’oeuvre d’Antonio Da Ponte.

 

Le Grand Canal mesure environ quatre kilomètres de long, il est facile et recommandé de prendre un vaporetto pour le parcourir dans sa totalité et en en faisant l’aller et le retour. Cela permet de voir sous différents angles et lumières les nombreux palais et monuments qui ornent ses rives. Il faut cependant éviter les heures de sorties de bureaux car les vaporetti sont alors pris d’assaut.

C’est devant une bonne table en bordure de la lagune que nous finirons ce voyage avec cette deuxième édition vénitienne. Demain, nous prendrons la route du retour.

 

FIN